Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville
Consultez tous nos apples d'offres FAQ - Trouvez la réponse à vos questions Yervill'eau - Téléchargez nos publications Nos publications - Téléchargez nos publications La qualité de l'eau - Un produit extrêmement contrôlé

Les lagunes d’épuration

La plupart des  ouvrages d’épuration du Syndicat sont les systèmes de lagunage naturel. Ceux-ci sont présents dans les communes  d’Auzouville l’Esneval, Criquetot sur Ouville, Cideville, Ouville l’Abbaye, Grémonville, Le Saussay, Saint Ouen du Breuil et Vibeuf.

Les lagunes sont des systèmes d’épuration extensifs qui ont été construits dans les années 1980. Ils sont tous constitués de trois bassins dans lesquels l’eau s’écoule successivement.

 

Schéma de fonctionnement d’une lagune d’épuration

Principe de fonctionnement

Une flore bactérienne aérobie (ayant besoin d’oxygène) libre (capable de se mouvoir dans l’eau et de consommer la pollution présente) assure le traitement. Cette flore bactérienne utilise l’oxygène dissous dans l’eau les bassins. Cet oxygène provient essentiellement du mécanisme de photosynthèse s’établissant dans un lagunage naturel grâce au soleil.

Le vent contribue dans une moindre mesure à l’oxygénation de l’eau. Ce type de procédé n’utilise donc pas d’énergie électrique, mais en revanche nécessite de grandes surfaces dégagées (procédé « extensif »), bien exposées au soleil et au vent. La qualité des eaux traitées demeurent bonnes tout au long de l’année avec un léger ralentissement du rendement épuratoire lors d’hivers rigoureux.

Un curage régulier des bassins est réalisé. En effet, des boues (sédiments) se forment et se déposent au fond des ouvrages. A partir d’un certain niveau, le volume utile en eau étant réduit, l’efficacité du traitement décroit. Ces boues sont extraites au bout de dix ans suivant la mise en service, puis tous les cinq ans en moyenne. Elles sont valorisées en agriculture par épandage.

 

lagune de Saint du Breuil

lagune du Saussay