Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville
Consultez tous nos apples d'offres FAQ - Trouvez la réponse à vos questions Yervill'eau - Téléchargez nos publications Nos publications - Téléchargez nos publications La qualité de l'eau - Un produit extrêmement contrôlé

Le fonctionnement de la station d’épuration de Yerville-Bourdainville

Les eaux usées suivent un processus d’épuration sur 3 étapes de traitement principales :

1ère étape : Les prétraitements.

 

Les prétraitement permettent « d’affiner » les eaux usées par trois étapes successives : le dégrillage, le dessablage et le déshuilage. Cette étape se déroule dans le bâtiment d’exploitation :

  • Le dégrillage : Il permet de retirer les plus gros déchets présents dans l’eau : papiers, plastiques, coton-tiges, épluchures… tout ce qui ne devrait pas se trouver dans les égouts mais dans les poubelles !
  • Le dessable et le déshuilage : Les graisses et hydrocarbures, plus légers que l’eau, remontent à la surface, aidés par de fines bulles d’air. Ils sont alors récupérés par raclage. Les sables et graviers, plus lourds que l’eau se déposent au fond du bassin. Ce bassin en forme d’entonnoir facilite leur récupération.

     

Schéma des prétraitements

 

2ème étape : le traitement biologique.

 

 Le traitement biologique permet d’éliminer toute la pollution dissoute (pollution carbonée et azotée). Dans le bassin d’aération, des microorganismes, naturellement présents dans l’eau « mangent » la pollution. Ces sont des bactéries aérobies (qui ont besoin d’air pour se développer). Elles sont « suractivées » par injection d’air dans le bassin. Les eaux ainsi dépolluées seront séparées des boues par 2 ouvrages de décantation successifs (le clarificateur et le décanteur tertiaire) et rejetées dans le milieu naturel.

 

Bassin de boues activées

 

Le clarificateur : dans cet ouvrage les boues décantent par gravité et sont ainsi séparées de l’eau claire. Le pont racleur, par rotation, permet de regrouper les boues au centre de l’ouvrage. Ces boues seront extraites et dirigées soit vers le bassin d’aération (étape de recirculation) soit vers les lits de roseaux.

 

Clarificateur

 

Le décanteur tertiaire : dans cet ouvrage les eaux claires issues du clarificateur subissent une étape de traitement de finition. Les dernières impuretés sont traitées par un traitement physico-chimique (coagulation / floculation) et décantées.

 

Schéma du traitement biologique

 

3ème étape : le traitement des boues.

 

Issues du traitement biologique après décantation, les boues liquides sont déversées dans les bassins filtrants plantés de roseaux. L’action conjuguée de la filtration et du développement des roseaux permet d’épaissir ces boues. Après plusieurs années de séjour (6 à 8 ans), elles sont utilisées en valorisation agricole comme fertilisant.schéma  du traitement des boues

 

 Un filtre planté de roseaux