Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville
Consultez tous nos apples d'offres FAQ - Trouvez la réponse à vos questions Yervill'eau - Téléchargez nos publications Nos publications - Téléchargez nos publications La qualité de l'eau - Un produit extrêmement contrôlé

Le Projet de la nouvelle usine d’eau potable de Boudainville

Depuis la fin de l’année 2018, le précédent Président du Syndicat d’Eau et d’Assainissement de la Région d’Yerville, Alfred TRASSY-PAILLOGUES, a travaillé sur le projet de la nouvelle usine d’eau potable pour remplacer l’actuelle usine. Il était en effet nécessaire d’anticiper la fin du fonctionnement des membranes de microfiltration qui ne peuvent plus être remplacées à l’identique.
Depuis ce dossier, qui a été repris par Alain PETIT le nouveau Président du Syndicat, est rentré dans une phase plus concrète avec l’attribution du marché de travaux à l’entreprise SAUR. L’assistance à maîtrise d’ouvrage est assurée par le Syndicat Interdépartemental de l’Eau Seine-Aval (SIDESA) et la maîtrise d’œuvre par le bureau d’étude VERDI Ingénierie
Cette nouvelle usine d’eau potable assurera un traitement complet de l’eau provenant du forage de Bourdainville (turbidité et pesticides) et une distribution plus sécurisée avec la construction d’un nouveau réservoir de stockage de 1000 m3.
Enfin les élus du Syndicat d’Eau de Yerville ont décidé d’ajouter une étape supplémentaire dans le traitement de l’eau qui permettra une distribution de l’eau dite adoucie, c’est-à-dire beaucoup moins calcaire que d’habitude, apportant aux consommateurs les avantages qui y sont associés. Ce traitement s’appelle la « décarbonatation ».
Après Fécamp et Héricourt-en-Caux, nous serons la 3ème collectivité à proposer aux consommateurs les avantages d’une eau adoucie.
Le montant total des études et des travaux s’élève à 5 000 000 €. Près de 3 000 000 € de subventions sont attendues auprès de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie et du Conseil Départemental de la Seine-Maritime avec un reste à charge par le syndicat de l’ordre de 2 000 000 €.
L’utilisation d’une eau plus adoucie générera des économies avec l’augmentation de la durée de vie des appareils électroménagers, l’utilisation moindre de produits ménagers, l’inutilité d’investir dans un adoucisseur individuel, etc…
Le début de travaux aura lieu en septembre 2022 pour une mise en service de la future usine prévue en juin 2024.