Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville Syndicat d'eau Yerville
Consultez tous nos apples d'offres FAQ - Trouvez la réponse à vos questions Yervill'eau - Téléchargez nos publications Nos publications - Téléchargez nos publications La qualité de l'eau - Un produit extrêmement contrôlé

Principe de fonctionnement de l’usine de micro-filtration

 

  • L’arrivée des eux brutes

Les eaux brutes sont pompées à partir du forage de Bourdainville grâce à 2 pompes d’une capacité de 55 m3/h et du captage de Bourdainville grâce a une pompe de 55 m3/h.

 

  • Le pré-traitement

Une pré-filtration à 500 micromètres (réalisée grâce à deux pré-filtres d’une capacité de 110 m3/h) des eaux brutes comme unique prétraitement. Ce prétraitement permet de retenir les grosses  particules comme le sable et donc d’éviter de colmater les membranes de microfiltration. 3 cuves d’eau pré-filtrée en série de chacune 10 m3, équipées d’un trop plein et d’une vidange basse. Ces cuves alimenteront les machines de microfiltration en eau à filtrer et en eau de décolmatage des membranes.

 

  • Le traitement : La micro-filtration

3 pompes acheminent l’eau pré-filtrée et l’eau de décolmatage vers les membranes de microfiltration, avec une pompe par unité et une troisième en secours. Ces pompes sont à fréquence variable afin d’adapter leur débit aux besoins de consommation.

2 unités de microfiltration (appelés « skids ») de 50 m3/h équipées chacune d’un automate qui permettent :

- l’élimination de la turbidité

- l‘élimination complète de la flore bactérienne

- de retenir les parasites pathogènes souvent présents dans les ressources en eau karstique

Si vous souhaitez connaître le comment fonctionne les fibres, allez dans la rubrique sur la microfiltration de l’eau

 

L’eau micro filtrée est alors acheminée vers 3 cuves d’eau micro filtrée en série de 10 m3 chacune, disposant d’un trop plein et d’une vidange. Un poste de chloration chlore l’eau traitée.

L’étape de chloration est indispensable. Elle permet d’éviter le développement des germes pathogènes dans les canalisations.

  • Des analyseurs en continu

Pour suivre en temps réel les performances de l’usine, divers analyseurs ont été installés :

- Turbidimètres :  un turbidimètre sur l’eau pré-filtrée mesure Ia qualité de l’eau à l’entrée de l’usine et un 2ème turbidimètre sur l’eau micro filtrée permet de contrôler la qualité de l’eau produite

- Conductivimètre et pH-mètre installés sur chacune des 2 cuves de préparation et de neutralisation des solutions de nettoyage des membranes, ils assurent la fabrication des solutions pour la conductivité et Ie contrôle et l’efficacité de Ia neutralisation pour Ie pH.

- Analyseur de chlore résiduel en continu sur l’eau traitée en sortie d’usine.

 

  • Automatisme de gestion centralisée

L’installation est pilotée par des automates programmables constitués en « blocs fonctionnels » permettant d’analyser les différents paramètres et d’optimiser chaque étape du traitement.

La télégestion assure, à distance, le contrôle du bon fonctionnement de l’usine.

 

  • Protection de l’environnement

L’environnement a été pris totalement en compte. La volonté de diminuer fortement les nuisances sonores permettra une parfaite intégration de l’usine sur son site. En effet, en plus de l’isolement thermique, le bâtiment est isolé phoniquement.

Les eaux de décolmatage et les eaux de lavages chimiques sont évacuées vers le bassin de décantation de manière contrôlée.

Les boues issues du bassin de décantation sont périodiquement pompées et évacuées vers le silo à boues de la station d’épuration de Yerville.